Lota Animal Mon Ami

Discutions et info sur la cruauté animale
 
AccueilAccueil  S'enregistrerS'enregistrer  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'hirondelle victime de «l'intolérance à tout»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
georgeslaurent
Admin
avatar

Nombre de messages : 9376
Age : 73
Localisation : (Belgique)
Date d'inscription : 26/11/2006

MessageSujet: L'hirondelle victime de «l'intolérance à tout»   Jeu 11 Aoû - 4:12

Publié le 31/07/2015

L'hirondelle victime de «l'intolérance à tout» Environnement !



En quelques années, les effectifs d'hirondelles ont chuté de façon alarmante. L'oiseau emblématique du printemps n'a plus la cote, semble-t-il. La faute à qui ou à quoi ?

À chaque printemps, tout le monde se réjouit de voir les petits oiseaux noirs sillonner le ciel à toute allure. L'hirondelle provoque toujours le même commentaire : «Quand elle arrive, c'est que c'est le printemps». La joie donc. La joie pour qui ? Pour tout le monde sans doute, mais pas pour notre hirondelle précisément.

En quelques années, les effectifs d'hirondelles ont chuté de façon dramatique : entre 40 et 50 %, 48 % selon certains experts. Toutes les hirondelles ne sont pas logées à la même enseigne : il y a plusieurs types d'hirondelles : fenêtre, rustique, rupestre, maritime, rousseline. Chez nous, présentes, outre l'hirondelle des rochers (rupestre), les hirondelles de fenêtre et les hirondelles rustiques sont en première ligne. Les «fenêtre» étant les plus touchées par la diminution d'effectifs. La «fenêtre» est, ou du moins était, la plus commune : petite, un ventre et un croupion blancs, elle peuplait les granges, les avant-toits de maisons, avec des nids semi-ronds maçonnés. Les ballets d'hirondelles devant les maisons semblent être révolus. à chaque printemps, les couples d'hirondelles bâtissaient ou retapaient un nid. Un nid fait de boulettes de boue, patiemment modelées et empilées pour former une demi-couronne sous les avant-toits ou les poutres de granges. Pour trouver de la boue, il fallait des chemins creux et pour construire, des endroits accueillants. Qui ne craignent pas les salissures de surcroît.

La loi et la volonté

Détruire les nids et les couvées d'hirondelles (ou de martinets) est strictement interdit. La loi du 10 juillet 1976, confirmée par celle du 29 octobre 2009, prévoit, en cas de destruction de nids, une peine de 6 mois d'emprisonnement et 9.000 € d'amende. «Quel tribunal ira prononcer une peine pareille ?, s'interroge le docteur Guiraud. Aucun. Avec les textes, nous avons les moyens d'endiguer le phénomène, mais nous n'en avons pas la volonté.» Tout est dit.

Pour en savoir plus :
http://www.ladepeche.fr/article/2015/07/31/2152556-l-hirondelle-victime-de-l-intolerance-a-tout.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://georges001.skyrock.com
 
L'hirondelle victime de «l'intolérance à tout»
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» couvée d'hirondelle morte...
» hirondelle
» Site de nidif connu (?) d'hirondelle de rivage à Maure de Bretagne.
» hirondelle !
» Regardez, vous aller rire - Hirondelle bicolore

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Lota Animal Mon Ami :: Nature et Environnement-
Sauter vers: